Bienvenue sur le site des Sapeurs Pompiers de Grenade sur Adour

Pour être sapeur-pompier volontaire (SPV), il faut être motivé et disponible, désirer être utile à la collectivité et vouloir vivre des moments de solidarité. 
 
› Conditions d'engagement : 
 
Avoir 16 ans au moins et 55 ans au plus. Si le candidat est mineur, il doit être pourvu du consentement écrit de son représentant légal 
Jouir de ses droits civiques, ne pas avoir fait l'objet d'une peine 
Satisfaire à des critères d'aptitudes physiques 
Etre en situation régulière au regard des dispositions du code du service national 
Subir un examen médical effectué par un médecin sapeur-pompier 
 
 
› Etape n°1: la première rencontre avec le chef de centre 
 
Lors de votre première rencontre avec votre chef de centre, celui-ci vous expliquera les différentes démarches à suivre pour vous engager et répondra à toutes vos questions que vous vous posez sur les fonctions de sapeur pompier. 
Ce dialogue lui permettra de savoir si votre profil correspond aux critères que le service attend d'un pompier. 
S'il souhaite vous engager, il vous remettra un dossier de recrutement avec des pièces administratives à fournir. 
Il vous indiquera ensuite la date des tests de recrutement 
 
› Etape n°2: tests de recrutement et entretien avec la commission de recrutement 
 
- Les différents tests vont permettre au chef de centre de mieux vous connaître. Ils se décomposent en trois parties: 
des tests physiques 
- test d'endurance musculaire des membres supérieurs (pompes) 
- test d'endurance musculaire de la ceinture pelvienne (gainage) 
- test d'endurance cardio-respiratoire (test de Luc Léger) 
des tests écrits: 
- une rédaction sur vos motivations à devenir sapeur pompier volontaire, 
- quelques exercices mathématiques simples (additions, soustractions, division, multiplications) 
 
›L'engagement 
 
L'engagement est pris pour cinq ans, renouvelé après avis du chef de centre. Le premier engagement est assorti d'une période probatoire au cours de laquelle la formation initiale doit être validée. Au cours de cette période, il peut être mis fin à l'engagement à tout moment. 
 
› L'aptitude physique et médicale 
 
Intervenir au secours des autres ne veut pas dire se mettre en danger. 
Toutes les garanties médicales sont prises pour que les personnes soient opérationnelles dans les meilleures conditions possibles. Des visites médicales annuelles sont pratiquées avec une possibilité de restriction opérationnelle. 
 
› Les délais d'intervention 
 
Les engins doivent partir le plus rapidement possible en intervention. Les sapeurs-pompiers doivent résider de façon à répondre à cette contrainte. 
 
› La formation 
 
Partie fondamentale de l'activité des sapeurs-pompiers, la formation comprend la formation initiale, la formation liée à l'avancement, la formation continue et les spécialités. 
Cette formation modulaire est à valider avant la fin de la période probatoire. La formation continue obligatoire de 28 heures est organisée essentiellement dans les centres d'incendie et de secours . 
 
› La disponibilité 
 
Chaque sapeur-pompier doit s'intégrer dans le planning du centre afin d'assurer une continuité des secours. La disponibilité est une donnée fondamentale pour la couverture des secours. 
La participation de chacun dans la vie du centre est également importante : cérémonies officielles et rencontres sportives en sont des exemples. 
› Le respect des règlements 
 
Le sapeur-pompier doit respecter la discipline du corps, la tenue, les règlements intérieur et opérationnel. 
Il doit présenter une image digne du service et être de bonne moralité. 
 
› Une reconnaissance du service rendu 
 
Le temps consacré au service des autres au titre du volontariat, ne relève pas d'une logique économique. Toutefois, une indemnité est versée sous forme de vacations pour le temps passé en intervention et pour les missions administratives, de formation ou techniques qui peuvent être effectuées. Ces vacations ne sont pas imposables. 
 
De plus, une prestation de fidélisation et de reconnaissance est mise en place en remerciement du temps consacré aux autres, sous forme d'une prime annuelle dont le montant est fonction de la durée de l'engagement, après 20 ans de service minimum et 55 ans d'âge. 
› Un atout pour sa vie professionnelle 
 
Le sapeur-pompier volontaire, en donnant du temps pour les autres, démontre sa volonté et sa disponibilité. Ces valeurs sont souvent recherchées dans le monde du travail. 
 
De plus, cette fonction lui transmet une réelle expérience professionnelle, de prise de décision, de respect de la hiérarchie, de management... 
 
Les formations proposées sont également un atout pour élargir le champ des compétences. 
 
Des conventions peuvent être rédigées entre le SDIS des Landes et les employeurs afin de formaliser les règles de disponibilité possibles des sapeurs-pompiers volontaires en fonction des contraintes de l'entreprise. 
› La vie du centre 
 
L'ambiance du centre d'incendie et de secours, la camaraderie, l'entraide sont des points forts pour les sapeurs-pompiers. L'appartenance à un service public "reconnu" est fort et motivant.